Ossages accueil / Vie pratique / La paroisse


lun 25 septembre 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Les actualités
d'Ossages en direct

Ossages accueil

La paroisse

L’intérieur de l’église d’Ossages a été restauré en 1992, l’extérieur plus récemment, par les soins de la Mairie d’Ossages. Lors de la restauration, on a tenu à conserver l’image du Pélican au-dessus de l’autel. Au Moyen Âge, beaucoup de sculptures ou de peintures ont représenté le pélican. La légende voulait que cet oiseau perce son corps avec le bec et nourrisse ses petits de son sang : il n’est pas étonnant que les chrétiens y aient vu un symbole du Christ donnant son sang pour la vie des hommes.

image du Pélican au-dessus de l’autel

image du Pélican au-dessus de l’autel

Contacts 

Pour le Relais Paroissial d’Ossages :

Florence CARENNE, 1505 route de St Girons, 05 58 98 04 61- Elisabeth COSTEDOAT, 950 route de Béthanie, 05 58 98 06 28
Elles sont responsable de l’équipe du relais et représente Ossages au Conseil Pastoral Paroissial
Monique VIDAUCOSTE, 380 chemin de Bérié de Baigt, 05 58 98 06 20
Elle est trésorière du relais et représente Ossages au Conseil Economique Paroissial.

Pour la paroisse Ste Marie des Arrigans :
Abbé Ferdinand SEBRE, Presbytère de Habas, 05 58 98 02 94 
Secrétariat paroissial, 05 58 98 20 60 - Paroisse.sma@wanadoo.fr
Le secrétariat est ouvert le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi, de 9h à midi.

Pour le diocèse, voir le site  http://catholique-aire-dax.cef.fr

La paroisse

Ossages est un « relais paroissial » de la paroisse Sainte Marie des Arrigans qui en compte 8, autour de Habas et de Pouillon. Son curé est actuellement l’abbé Ferdinand SEBRE, qui réside à Habas et a comme prêtre coopérateur l'abbé Gabriel SONDO . Baptêmes, mariages et obsèques continuent d’être célébrés ici malgré le groupement en « paroisse nouvelle ». Quant aux messes dominicales, elles ont lieu selon le planning élaboré par l’Equipe Pastorale Paroissiale. On le trouve placardé dans le porche de l’église pour le trimestre en cours, et aussi sur des feuilles mises au  fond de l’église à la disposition de tous.

88358

Le Relais Paroissial

Ossages, comme chaque relais paroissial, garde une certaine autonomie au sein de la paroisse. Périodiquement, un appel est lancé à tous ceux qui s’intéressent à l’animation  de la vie paroissiale en vue de reconstituer une équipe de relais qui a pour rôle de faire exister sur le village tous les services de la paroisse. En entrant dans l’église, quel que soit le jour, beaucoup sont surpris par la qualité de l’entretien et du fleurissement : il y a donc des mains expertes qui s’en occupent ?

On sait qu’en France les cultes ne reçoivent aucune subvention de l’Etat et que l’Eglise ne peut vivre que par les dons des fidèles. C’est pourquoi le relais paroissial organise chaque année deux collectes : celle du Denier de l’Eglise, d’octobre à Pâques, destinée à l’Eglise diocésaine ; et celle que les Anciens appelaient « coussure », après Pâques, destinée à l’entretien intérieure de l’église et, solidairement avec les autres relais, aux charges de la paroisse.

L’information

Le journal Clarté est distribué pour l'instant gratuitement dans toutes les familles, financé solidairement par la collecte paroissiale. Les familles qui ne le reçoivent pas ne doivent pas hésiter à le demander (voir contacts à la fin de la page). C’est un journal diocésain avec des articles sur des sujets d’actualité et des informations concernant tout le diocèse des Landes, et 8 pages intérieures sont consacrées à la paroisse. Chaque relais est invité à y envoyer articles et photos qui paraissent intéressants à communiquer. A Ossages, il y a une chronique « J’ai vu » qui est très appréciée, mais si la plume démange, il ne faut pas hésiter à proposer des articles.

Un peu d’histoire

On peut voir dans le porche de l’église une plaque commémorative de deux curés d’Ossages : Le Père Marcel Jégo et l’abbé Pierre Moresmau.

Il n’est pas possible de dire en quelques lignes qui était le P. Jégo ! Un livre a été écrit pour raconter sa vie d’aumônier des paras en Indochine et comment il est devenu, à Ossages, un curé hors normes. Il y a peu de chances qu’on trouve cet ouvrage en librairie, mais nombreuses sont les familles d’Ossages qui en détiennent un exemplaire. Il faudrait veiller à ce qu’on ne le perde pas.  Les jeunes d’alors, sexagénaires aujourd’hui, n’ont pas oublié ce prêtre à qui ils doivent beaucoup.

L'Eglise Sainte Madeleine d'Ossages

Le village d’Ossages garde un souvenir ineffaçable du Père Jégo : c’est Béthanie, au carrefour de la route de St Girons et du chemin… de Béthanie.

Après la mort accidentelle de Marcel Jégo en 1965, l’abbé Moresmau lui succéda. Jeune prêtre plein d’ardeur et de dynamisme, il était tout à fait apte à mettre en œuvre les orientations du concile Vatican II que son prédécesseur avait devancées sans l’ombre d’un complexe. Malheureusement, une maladie implacable devait le réduire progressivement à l’inactivité. Après une greffe du rein qui n’a pas obtenu le résultat espéré, il est décédé en 1977. Il a été le dernier curé résidant au presbytère d’Ossages.

La paroisse était désormais rattachée à Habas et desservie par l’abbé Joseph Labaste , puis l’abbé Jean Bonnet en 1987. A partir de 1990, un vent de renouveau soufflait sur le diocèse de Dax. La préparation d’un synode diocésain, sa tenue et sa mise en œuvre ont mobilisé beaucoup d’énergies pendant plusieurs années…

La conséquence la plus spectaculaire a été la création des paroisses nouvelles. Ossages devenait l’un des 8 relais de la paroisse Ste Marie des Arrigans. A cette époque, il n’était pas encore question de communauté des communes. Celle-ci est venue plus tard, avec bien sûr des objectifs différents, même s’il ne manque pas de points comparables. Il n’est pas étonnant dès lors que les territoires de ces deux nouvelles entités ne coïncident pas.

Les registres de catholicité d’Ossages, ainsi que quelques rares archives restées à la paroisse, sont déposés au secrétariat paroissial à Pouillon.

  • Noté actuellement 4 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 4/5 (1 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !